Règlement de la cantine

1 – Fonctionnement :
La cantine scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux sous la responsabilité du Maire. Le prix des repas est fixé chaque année par le Conseil Municipal.> Les repas sont facturés en fin de mois par la mairie. Le paiement se fera à la Trésorerie d’Argenton sur Creuse.>




2 – Gestion :
Les enfants doivent apporter le lundi une serviette en tissu marquée à leur nom. Elle sera reprise le vendredi pour être lavée. Pensez à vérifier le cartable.
Lorsque, occasionnellement, un enfant ne mange pas à la cantine, prévenir soit par écrit, soit de vive-voix Mme Karinne RETAUD (cantinière). Toute annulation de repas non signalée sera facturée aux parents.

3 – Le repas :
• Rôle du personnel :
Le repas de midi est un moment de détente intégrant les notions de vie collective, d’éducation et de savoir-vivre.
Le personnel de service participe à l’instauration et au maintien d’une ambiance agréable au déroulement du repas.
Le personnel de service est chargé de faire respecter l’ordre et la discipline nécessaires au bon fonctionnement du service.
Il incite chacun à goûter à tous les plats sans obligation de se resservir.
Les menus sont établis dans un souci d’équilibre alimentaire et d’éveil du goût.

• Attitude des enfants :
Les enfants doivent respecter :
- les camarades et le personnel de service
- la nourriture qui est servie
- le matériel et les locaux mis à disposition par la mairie

4 – Discipline :
- Les enfants doivent déjeuner dans le calme et la détente.
- La cantine scolaire est un lieu privilégié pour l’apprentissage de la vie en groupe, de l’hygiène alimentaire, du respect de la nourriture, du respect des adultes et de ses camarades.
- C’est ainsi que chaque enfant doit avoir une attitude respectueuse vis à vis des personnes chargées de la cantine ainsi qu’envers ses camarades.
- Un enfant particulièrement difficile ou créant la perturbation pendant les repas pourra être isolé de ses camarades, momentanément et sous surveillance.
- Il pourra être éventuellement exclu temporairement de la cantine, si après convocation pour avertissement à la famille, le comportement de l’enfant reste inchangé.
- Toute dégradation matérielle volontaire entraînera la réparation du préjudice par les parents.

Tout enfant qui aura un comportement gênant avec ses camarades ou le personnel de surveillance (désobéissance, agressivité, insolence, non-respect des règles) pendant le repas fera l’objet de la procédure suivante :
a) Le personnel est habilité à donner des avertissements verbaux à l’enfant concerné.
b) Au troisième avertissement, une punition sera donnée et devra être signée par les parents.
c) Type de punition : l’enfant copiera la charte du savoir-vivre une ou plusieurs fois selon la gravité de son indiscipline ou de son âge. Il pourra aussi avoir des opérations (divisions, multiplications …) à effectuer, des lignes à copier.
d) Si la situation ne s’améliore pas, les parents seront invités à une entrevue réunissant le personnel de la cantine et le Maire. A l’issue de celle-ci, une décision d’exclusion provisoire pourrait être prise.

5 – Médicaments :
Si au moment des repas, un enfant doit prendre un médicament de façon occasionnelle, il est indispensable que les parents préviennent le personnel de service et fournissent une photocopie de l’ordonnance indiquant clairement la prescription de son médecin ainsi qu’une lettre de celui-ci autorisant le personnel de cantine à donner les médicaments prescrits. Sans ces documents, aucun médicament ne sera donné à l’enfant au moment des repas.
Vous pouvez éventuellement venir, si cela vous est possible, lui administrer le traitement à la cantine, après accord avec le personnel de service.

6 – Sécurité :
Si un enfant est victime d’un accident ou d’un malaise, la famille sera aussitôt prévenue.
En cas d’urgence, le personnel de surveillance appellera le SAMU ou les Pompiers.

7 – Validité :
Le règlement intérieur sera renouvelé à chaque rentrée scolaire.
Si le présent règlement n’est pas respecté, un permis de 12 points pourrait être alors instauré.

Le Maire,

Pierre PETITGUILLAUME

Publié le mercredi, 2 mars, 2016 par école